Fondation Française de l'Ordre de Malte

9 I U N E G R A N D E F ON D AT I ON P OU R S E R V I R L E S P L U S FA I B L E S E T D E S P L U S D É MU N I S une grande fondation pour servir les plus faibles et les plus démunis une grande fondation pour servir les plus faibles et les plus démunis CONTACTS une gouvernance transparente CONSERVATION ET MISE EN VALEUR DU PATRIMOINE LES INCITATIONS FISCALES LIÉES AUX LEGS ET AUX DONATIONS COMMENT SOUTENIR NOS ACTIONS éditorial → Le Fleuron Saint-Michel accueille et accompagne 30 passagers de 18 à 55 ans fragilisés par des parcours de vie difficiles et désirant se réinsérer professionnellement et socialement. Ce «bateau tremplin» permet un retour vers l’autonomie grâce à une équipe importante et dévouée composée de 10 salariés et 30 bénévoles. → Cette année, la Fondation a participé au remplacement de l’ensemble des matelas des cabines et à des prestations de restauration collective. LUTTE CONTRE LA PRÉCARITÉ Les Fleurons Saint-Michel et Saint-Jean (Paris) : des passerelles vers la réinsertion Grâce aux dons qu’elle reçoit, la Fondation vient régulièrement en aide aux sans-abri accueillis à bord du Fleuron Saint-Jean (Paris 15 ème ) et favorise la réinsertion des passagers séjournant à bord du Fleuron Saint-Michel (Asnières-sur-Seine). © Ordre de Malte France LES MARAUDES MÉDICALISÉES EN FRANCE Chaque année, la Fondation concourt activement au développement de ces maraudes par l’acquisition d’ambulances dotées des équipements médicauxde première nécessité. Isolées, en groupe, dissimulées des regards par des abris de fortune, les personnes vivant dans la rue sont deplus enplus nombreuses et vulnérables. Leur état de santé est souvent très dégradé. Les pathologies classiques sont en effet aggravées par la vie dans la rue. Ces personnes démunies n’osent pas consulter dans un cabinet médical et très rarement à l’hôpital. La grande exclusion est un problème médical avant d’être un problème social. Face à ce constat, l’Ordre deMalte en France a inventé le concept demaraude médicale pour aller au-devant de ceux que l’on ne voit plus ou que l’on refuse de voir. Il s’agit d’un cabinet médical mobile à bord d’une ambulance. C’est la nuit que les bénévoles de l’Ordre de Malte France se mobilisent sur le terrain. Aux côtés de professionnels de santé, un ou plusieurs soirs par semaine, et chaque nuit lorsque le «plan grand froid» est déclenché par la Préfecture, ils se rendent au chevet de lapopulation en grande précarité. Les équipes procèdent à des diagnostics, pratiquent les soins médicaux, prescrivent et distribuent les médicaments… et écoutent aussi. Elles peuvent également transporter les personnes sans abri vers une structured’hébergement lorsque cela est possible et que la personne en fait la demande. © Seitosei Intervention d’une maraude médicalisée dans les Hauts-de-Seine auprès d’une personne dans la rue. Le Fleuron Saint-Michel (Asnières-sur-Seine)

RkJQdWJsaXNoZXIy MTkzNjg=